Talvienkeli

Biographie

Band's Picture

TALVIENKELI est un groupe de metal progressif symphonique né dans la région lyonnaise en 2012. Alors constitué de sept membres (Camille Borrelly et Sandre Corneloup au chant, Pierre Besançon et Camille Vadin à la guitare, Laëtitia Bertrand à la basse, Pierre Cordier aux claviers et Paul Sordet à la batterie), il enregistre un EP autoproduit, « Blooming » en 2014. Sandre Corneloup et Camille Vadin quittent le groupe peu après.

En 2016, le groupe signe un contrat avec le label WormHoleDeath et se lance dans la production de son tout premier album, « Hybris », qui est commercialisé en Europe, aux U.S.A et au Japon.

En 2019, suite aux départs de Camille Borrelly, de Pierre Cordier et de Paul Sordet, le groupe accueille Maïté Merlin au chant, Thibault Chevalier à la guitare, Florent Dumortier à la batterie et Geoffrey Turpin aux orchestrations. Le groupe travaille actuellement sur son deuxième album.

TALVIENKELI affirme son identité en s'inspirant des influences diverses de chacun de ses membres : metal et rock progressif, death metal, jazz, chanson française, musique classique... Ces horizons variés font naître des compositions riches : leur orchestration subtile est soutenue non seulement par un chant rock puissant, mais aussi par un rythme massif et un groove surprenant.

Récompenses

  • – TALVIENKELI a obtenu le second prix au tremplin régional "Musique de RU" (Rhônes-Alpes, France) en 2015.
  • – TALVIENKELI est arrivé en demie-finale au tremplin régional Emergenza (Rhônes-Alpes, France) en 2016.

Membres du groupe

Maïté Merlin : chanteuse, parolière

Biographie Musicale :

J’ai commencé la musique dans le ventre de ma mère en allant aux répétitions du groupe de rock de mon père qui était batteur. À 5 ans je me mets au piano et à 11 ans je fais mes premières scènes en chantant du Brel et du Céline Dion lors de concours de chant régionaux. Adolescente, j’écris mes premiers textes en français que je chante dans un groupe de rock de potes du lycée. Arrivée sur Lyon pour les études, je continue la musique et les concerts avec un groupe de rock français : Optimum. Les études précipitant mon départ pour la Chine, je quitte le groupe. Sur place je chante pour des mariages chinois, des grandes entreprises etc… C’est à Liverpool que je fais mes premières compositions guitare/voix sous le pseudo Hoxy More. Mon projet chanson voit le jour. De retour en France en 2015, je chante pour la première partie de Florent Pagny et de Johnny Halliday dans un stade de 10 000 personnes ! Je rentre à l’ENM dans le département chanson. J’enchaine les dates sur Lyon et ses alentours, mais le show sur scène d’un groupe de rock me manque. Je tombe donc sur l’annonce de Talvienkeli qui dit rechercher sa nouvelle chanteuse ! L’énergie métal et l’ambiance du groupe me séduisent immédiatement et me voilà dans l’équipe à écrire pour la première fois des textes en anglais !

Influences

Beth Hart, Brel, P!nk, Queen, Jessie J.

Matériel utilisé

Micro Shure SM 58

Photo par Emmanuel Marchand

Laëtitia Bertrand : bassiste

Biographie Musicale :

J'ai commencé la basse en autodidacte vers 16 ans, par curiosité et par envie de reprendre quelques morceaux des groupes que j'écoutais alors beaucoup (Nightwish, 30 Seconds To Mars, Dire Strait, Pink Floyd). Au fil des années, la découverte de bassistes à la personnalité marquée tels que Colin Edwin (Porcupine Tree), Nick Beggs (Steven Wilson), Bryan Beller (The Aristocrats), Sean Malone (Cynic, Gordian Knot), Brendan Brown (Ne Obliviscaris), Marcus Miller et Avishai Cohen ont grandement influencé mon approche de l'instrument. Cela me pousse à varier mon style de jeu en composant sur des basses aux ambitus différents (4, 5, 6, 8 cordes) ou aux sensibilités diverses (fretless, contrebasse). Depuis 2012, j'ai ainsi eu le plaisir de travailler ces techniques au sein de Talvienkeli et de Pharnal (Rock Progressif, France) mais aussi, depuis fin 2018, d'Amon Sethis (Metal progressif, France).

Influences

Porcupine Tree, Steven Wilson, Riverside, Soen, Haken, Karnivool, Gojira, Orphaned Land, Nightwish, Pink Floyd, Unitopia, Marcus Miller, Avishai Cohen, Snarky Puppy.

Matériel utilisé

J'utilise une basse frettée, une Musicman Bongo 6HH, et une basse fretless, « Bird », du luthier français François Payen, calquée sur le modèle de la F Bass Alain Caron. Pour me sonoriser, je préconise la marque EBS (tête EBS Reidmar 250 et baffle EBS Classic Line 410).

Photo par Caroline Pouget

Pierre Besançon : guitariste

Biographie Musicale :

Habitué très jeune au Rock des années 80, ce n'est qu'en 2005 que je découvre ma musique de prédilection avec l'album «Once» de Nightwish. S'ensuit alors une infinie quête de musique, de nouveaux groupes de tous horizons, tels qu'Epica, Kamelot, Five Finger Death Punch, Arch Enemy, ou même... Katzenjammer ! Je reste très influencé par les sonorités des claviers des années 80-90 que j'utilise énormément dans mes compositions. Côté pratique d'instruments, j'ai commencé avec la batterie, j'ai pris quelques cours dans mon quartier. Sentant que ces cours n'étaient pas suffisants, j'ai fini par me mettre à la guitare électrique en autodidacte et je n'ai pas lâché l'instrument depuis 2007. La pratique de la batterie m'a tout de même apporté de solides bases rythmiques.

Influences

Nightwish, Epica, Kamelot, Five Finger Death Punch, Keith Merrow, Jeff Loomis.

Matériel utilisé

J'utilise actuellement deux guitares de la marque Schecter (une JL7 et une ATX C1). Toutes les deux sont équipées de micros de la marque Fishman. Côté ampli, j'utilise un Line 6 Helix Floor couplé à un Laney LFR-112.

Photo par Emmanuel Marchand

Florent Dumortier : batteur

Biographie Musicale :

Bercé par la musique depuis ma tendre enfance grâce à mes parents, amateurs de rock et de musique classique, je commence à prendre des cours de batterie à 6 ans, et ce jusqu’à mes 18 ans. Arrivé à Lyon pour les études, je délaisse mon instrument par manque de temps et de place, mais ma passion pour la musique restera inchangée. C’est début 2019 que je décide de me remettre réellement à la batterie en rejoignant Talvienkeli et Pharnal. Mes styles favoris évolueront durant mon adolescence jusqu’à la découverte de Opeth qui forgera mon identité musicale. Dès lors, mon attention se posera sur tous les groupes aux accents progressifs et expérimentaux, faisant évoluer le Metal vers de nouveaux horizons.

Influences

Opeth, Between the Buried and Me, Ne Obliviscaris, Hypno5e, Dream Theater, The Ocean.

Matériel utilisé

Je joue sur une Mapex Meridian Birch, avec une caisse claire Mapex Black Panther, des cymbales Meinl, et une double pédale Pearl Eliminator Demon Drive.

Photo par Emmanuel Marchand

Thibault Chevalier : guitariste

Biographie Musicale :

Je fais de la musique depuis petit, mais je me suis réellement mis au rock et au métal dans mon adolescence, en apprenant la basse pour jouer dans des groupes. J’ai commencé la guitare en 2012 pour fonder avec Laëtitia un groupe de rock progressif, Pharnal. Ayant suivi Talvienkeli depuis leur débuts en les accompagnant en concerts et en enregistrements pour les aider sur l’aspect technique, je suis très heureux de les rejoindre en tant que guitariste début 2019 ! Fan de rock progressif 70's, je m'inspire beaucoup de groupes de cette époque dans mes compositions (Yes, King Crimson, Gentle Giant) tout en conservant l'aspect metal qui a forgé mes goûts musicaux.

Influences

Steven Wilson/Porcupine Tree, Riverside, Yes, Pink Floyd, Snarky Puppy, Gojira, The Aristocrats.

Matériel utilisé

J'utilise une guitare Schecter KM7-mk2 équipée de micros Seymour Duncan Nazgul et Sentient. Je la branche dans un ampli Hughes&Kettner Tube50 ainsi que dans diverses pédales.

Photo par Emmanuel Marchand

Geoffrey Turpin : Orchestrateur

Biographie Musicale :

Issu d’une famille d’artistes peintres et atteint de synesthésie, j’ai été sensibilisé à la musique à l’image par une solide éducation dans le domaine cinématographique. Ma vocation est née lorsque, bien trop jeune, je découvre le travail de génie d’Akira Yamaoka sur Silent Hill 2 sur Playstation 2. Ne concevant pas la musique autrement que par la composition, je me suis dirigé à l’adolescence vers la pratique de la guitare classique et l’apprentissage de la théorie musicale dans un premier temps, pour ensuite élargir ma pratique au piano, à la guitare électrique et à la basse, dans des genres allant du punk au « classique ». Parti à Lyon pour étudier la musicologie, je pense dans un premier temps me diriger vers la recherche en écrivant sur le Punk Hardcore. Mon avis change cependant lorsque je découvre le Master de Musique Appliquée Aux Arts Visuels (MAAAV) de Lyon 2. Toujours passionné de cinéma et de jeux vidéo, et ayant quelques expériences de compositions en MAO pour les courts-métrages de mon frère, je décide de me forger une expérience et une personnalité de compositeur, en couplant une expérience de composition orchestrale. C'est ce qui me fait abandonner la pratique de la guitare classique au conservatoire. Un diplôme et une nomination en festival (PAMA 2016 pour True Heart de Jonathan Gameiro) en poche, je décide me renouer avec la pratique instrumentale en rejoignant Poïsoncharge en tant que bassiste et chanteur, puis Pharnal en tant que claviériste. Je rejoins ensuite Talvienkeli pour apporter ma connaissance et mon savoir faire de l’orchestre pour créer ensemble un Metal symphonique progressif de qualité.

Influences

Akira Yamaoka, Richard Wagner, John Williams, Steve Reich, Philip Glass, Opeth, Dissection, NOFX, Frédéric Chopin, Pierre Schaeffer.

Matériel utilisé

De très nombreux VST, générés avec Kontakt et soutenus par Logic Pro X.

Photo par Isaura Scarlet

Anciens membres

  • - Camille Borelly (chant)
  • - Paul Sordet (batterie)
  • - Pierre Cordier (claviers)
  • - Camille Vadin (guitare)
  • - Sandre Corneloup (chant)